Organiser son road trip en Nouvelle-Zélande

Tu songes depuis quelques années à partir en road trip sur les routes épiques de la Nouvelle-Zélande, ce pays mythique à l’autre bout de la planète ? Ou alors, tu es un fan fini de la trilogie du Seigneur des Anneaux, mais tu crois qu’il faut être vraiment cinglé pour prendre un vol de presque 24h pour aller dans la contrée des Hobbits ? Ou alors, tu n’as aucune espèce d’idée de ce qui se trouve en Nouvelle-Zélande, et tu n’as jamais considéré visiter ce pays, mais tu as envie de voir ça :

fullsizeoutput_3f6

Ou ça ?

fullsizeoutput_615

Ou encore ça ?

fullsizeoutput_68b

Convaincu maintenant? Parfait, poursuivons !

Une fois que la décision de partir en Nouvelle-Zélande est prise, on se retrouve devant l’étape la plus importante : le choix de transport. Comment je vais me déplacer d’un endroit à l’autre ? Il existe plusieurs options pour visiter le pays de manière autonome: campervan, voiture, train, auto-stop. Il faut garder en tête que chaque option comporte des avantages et des inconvénients ; aucune option ne comporte que du positif. Pour faire le meilleur choix pour soi et s’assurer d’avoir du plaisir en cours de voyage, il faut se poser plusieurs questions avant de prendre une décision. Quels inconvénients/risques suis-je prêt(e) à tolérer ? Quel est mon budget ? Est-ce que j’ai envie de conduire, et surtout, est-ce que je me sens capable de conduire en sens inversé ? Est-ce que je sens que j’aurais du plaisir à dormir et vivre dans une voiture, ou je préfère dormir dans une chambre ? Est-ce que j’ai envie de rencontrer beaucoup de gens, ou plutôt être assez isolé(e) des autres voyageurs et de la population locale ?

De notre côté, le choix du campervan s’est fait automatiquement. Il s’agit de la meilleure manière de visiter la Nouvelle-Zélande selon nous, et on ne regrette pas du tout notre choix ! Avant de choisir son véhicule, il est important de savoir qu’au pays des kiwis, la conduite est en sens inversé, donc le volant est à droite, et les voitures circulent sur le côté gauche de la route –mindfuck! La même règle s’applique aux piétons et aux cyclistes : on circule sur le côté gauche. Autre point important: si ton fantasme est de faire du camping sauvage ou freedom camping, le véhicule en question doit être certifié self-contained, pour avoir accès à tous les sites de camping au pays. Le prix de ces véhicules est un peu plus dispendieux, mais l’accès aux sites de camping gratuits est beaucoup plus facile, ce qui permet d’économiser de l’argent et de dormir plus près de la nature !

fullsizeoutput_64a

Voyager en campervan, c’est malade !

  • Avoir une liberté totale sur son itinéraire
  • Pouvoir s’arrêter n’importe où et n’importe quand pour manger ou faire une sieste
  • Transporter sa maison mobile avec soi
  • Dormir dans la nature, à côté des lacs, rivières, forêts et montagnes
  • Déconnecter et revenir à l’essentiel
  • Pas besoin de défaire et refaire ses valises à chaque jour

Mais c’est aussi les aspects moins cool…

  • Vivre dans un espace restreint #chicanesdecouple!
  • Beaucoup de prises de décisions (on dort où ce soir?)
  • Devoir régler des problèmes en cas de bris mécaniques du véhicule
  • Exposition à certaines situations dédaigneuses (toilettes portatives)
  • Dormir dans le froid, selon la saison
  • Peu économe en consommation d’essence
  • Peu de rencontres avec les locaux

fullsizeoutput_6a4
fullsizeoutput_483fullsizeoutput_3fffullsizeoutput_455fullsizeoutput_568fullsizeoutput_643

Maintenant, parlons itinéraire et durée du voyage.

Capture d_écran 2018-06-21 à 12.52.58

Voici notre itinéraire et les endroits qu’on a visités en cours de route. Il s’agit d’un itinéraire assez classique, mais on y a ajouté quelques twists à certains endroits pour sortir un peu des sentiers battus. N’hésites pas à choisir un itinéraire différent de l’itinéraire plus touristique pour découvrir des joyaux plus méconnus et moins achalandés, tels que le Northland, Central Otago, le Doubtful Sound (le cousin du célèbre Milford Sound), les Caitlins ou encore l’île de Stewart (pour peut-être avoir la chance d’apercevoir le kiwi à l’état sauvage ou une aurore australe).

*Nos coups de coeur: Hobbiton, Rotorua, Tongariro Crossing, lac Matheson, Wanaka, Milford Sound, Mont Cook, lac Pukaki et Tekapo.

Pour les adeptes de la trilogie du Seigneur des Anneaux, je suggère fortement de visiter Hobbiton; le site de tournage le mieux préservé du film, et également de faire la célèbre randonnée du Tongariro Crossing, pour marcher dans le décor ayant servi au Mordor, et pour apercevoir le Mont Doom (mont Ngauruhoe). Des excursions et tours organisés sont également disponibles pour visiter des sites de tournages plus isolés (Rohan, Edoras, etc.), et il est possible d’acheter un guide officiel qui recense tous les sites de tournage, incluant les coordonnées GPS, des photos et des anecdotes sur le tournage !

fullsizeoutput_683

On a parcouru les deux îles en 6 semaines, ce qui peut paraître beaucoup pour de si petites îles, mais prenez garde ! La Nouvelle-Zélande est un condensé des plus beaux paysages de la planète ; on peut littéralement s’arrêter une dizaine de fois en cours de journée pour admirer le paysage et prendre des photos, tellement c’est beau. On peut donc très facilement tomber dans le piège du :  « J’ai envie de voir le plus de belles choses possible pendant mon voyage, je ne reviendrai sûrement pas ici une deuxième fois dans ma vie, il faut en profiter au max ! ». Mouais, on riait intérieurement des gens qui tombent dans ce piège, et on se disait que nous on était plus intelligents qu’eux, qu’on ne se ferait pas avoir, qu’on arriverait à ralentir, prendre notre temps, qu’on ne vivrait pas notre voyage en courant comme des poules pas d’têtes…

Bah on s’est fait avoir nous aussi…! La Nouvelle-Zélande est un vrai paradis de la photographie, donc on se sentait toujours pressés d’aller voir le prochain trésor, en ralentissant rarement notre rythme. Voyager à cette intensité pendant 1-2 semaines, ça va. Mais après 6 semaines, ça épuise le corps et l’esprit ! Mon conseil serait alors de faire un choix. Soit tu acceptes que tu veux en voir le plus possible, que tu seras probablement fatigué et que tu auras besoin d’une autre semaine de vacance après tes vacances ; ou tu choisis de prioriser la qualité au détriment de la quantité, de sélectionner d’avance les endroits et expériences musts à ne pas manquer, et de sauter par dessus les autres endroits, aussi beaux soient-ils ! Pour ce faire, il peut être intelligent de choisir de visiter seulement une des deux îles, selon la durée de voyage (je suggère un minimum de 2 semaines pour visiter une île).  L’île du Nord est généralement plus industrialisée et aménagée, tandis que l’île du Sud est plus sauvage et montagneuse (la plus belle à mon avis, preuve à l’appui !)

fullsizeoutput_467fullsizeoutput_484fullsizeoutput_6fffullsizeoutput_4b0fullsizeoutput_58cfullsizeoutput_587fullsizeoutput_591fullsizeoutput_637fullsizeoutput_65f
fullsizeoutput_706

 Bon, la question existentielle : «Kath, je veux pas être trop indiscret(e), mais combien ça coûte exactement ? » On va se parler des vraies affaires. Après avoir fait le calcul du montant total qu’on a déboursé pour la Nouvelle-Zélande, cela nous revient à 115$/jour (excluant le vol d’avion) ; donc je conseillerais de prévoir un budget d’environ 100-150$/jour/pp si le voyage se fait en campervan. La Nouvelle-Zélande est l’un des pays où le coût de la vie est le plus élevé au monde, donc quelques conseils pour économiser ne feront pas de mal !

Astuces pour économiser

  • Acheter son billet d’avion 5 à 6 mois d’avance (prévoir un coût d’environ 1500 à 2000$ pour le vol)
  • Réserver son véhicule d’avance, pour pouvoir bénéficier de rabais sur Internet (je conseille d’utiliser le site comparateur http://www.motorhomerepublic.com)
  • Éviter la haute saison (décembre à février) et favoriser la basse saison touristique (de mai à septembre). Les tarifs sont imbattables à ce moment de l’année, mais ce sont les mois les plus froids de l’année, donc peut-être moins intéressant pour certains !
  • Utiliser le site internet bookme.co.nz pour avoir de bons rabais sur les activités et les tours organisés
  • Se procurer la carte AA Smart Fuel pour avoir un rabais sur l’essence d’environ 10 cents/L dans les stations BP ou Caltrex (s’obtient gratuitement dans les stations d’essence). Également, porter attention au bas des factures d’épiceries, car certaines épiceries offrent un rabais sur l’essence.
  • Télécharger l’application Campermate, pour connaître l’emplacement des sites de camping gratuits, mais aussi l’emplacement des douches publiques, stations d’essence, épiceries, bornes wifi, etc. C’est un must !
  • Si vous préférez les sites de camping plus haut de gamme, il peut être avantageux de choisir les TOP 10 Holiday Parks, où l’on peut acheter une carte de membre offrant 10% de rabais sur les sites, 15% de rabais sur le prix du traversier entre les deux îles (rembourse pratiquement le coût de la carte), et d’autres avantages également.
  • Pour se procurer une carte SIM, choisir la compagnie Spark qui offre les meilleurs tarifs et l’accès à des bornes publiques gratuites de wifi.
  • S’assurer de bien respecter les règlements du freedom camping, qui varient d’une ville à l’autre, pour éviter une amende salée de 200$ NZ ! Hé oui, les rangers sont très stricts dans ce pays ; on s’est fait prendre à notre première nuit de freedom camping ! Dormez dans les sites de camping désignés, et vous n’aurez aucune mauvaise surprise. 😉

En espérant que notre expérience et nos conseils t’aideront à organiser ton propre road trip, et à profiter au maximum de la Nouvelle-Zélande, un pays à couper le souffle !

fullsizeoutput_6e9fullsizeoutput_6ea

L’ensemble des photos est une propriété de Katherine Béland-Sensenstein & Alexandre Aspirot | copyright Katherine Béland-Sensenstein & Alexandre Aspirot – all rights reserved

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s