Escapades

Îles de la Madeleine – Juillet 2018

Les îles ont réussi à détrôner la Gaspésie dans mon palmarès des plus belles régions du Québec, et figurent maintenant à la première place ! Trois éléments majeurs marquent tous les touristes en visite aux îles. De un, l’exotisme des paysages et des petites maisons colorées. Quel bonheur de découvrir les particularités propres à chaque île, et de parcourir des paysages uniques, qui parfois nous ont rappelé l’Australie et les highlands écossais ! De deux, la qualité des fruits de mer. Tout est frais, la qualité des produits du terroir est exceptionnelle! Et de trois, l’hospitalité et l’esprit de communauté des Madelinots. J’ai été frappée par la vitesse avec laquelle on peut se faire des amis et se sentir comme chez soi. Un énorme merci à Stephanie et Guillaume pour l’accueil, et à Ginette pour l’hébergement !

La fin de notre périple a été marquée par un moment important pour nous : l’échange de nos bagues d’engagement au sommet du Big Hill sur l’île de Grande Entrée; le plus haut sommet des îles. Un moment qui restera gravé dans notre mémoire à tout jamais ! ❤

*Hébergement: Au Rayon de Soleil


Orford – Février 2017

Quel bonheur de faire notre première escapade en amoureux dans notre nouvelle région. Il y a tellement de beaux endroits à découvrir! Fidèles à notre habitude, la recherche de notre gîte s’est basée sur la proximité avec le parc national, une ambiance rustique et une cuisine gastronomique du terroir. Notre choix s’est arrêté sur l’Auberge de la Tour et Spa, et on a été chaleureusement accueillis par Gilles et Véronique! Pour satisfaire mon besoin insatiable de plein air, rien de mieux que le parc national du Mont-Orford. Tout était réuni pour nous faire vivre une journée parfaite: gros soleil pour refaire nos réserves de vitamine D, conditions idéales pour faire du ski de fond et de la  raquette, chansonniers sur le bord du feu, et en plus on a eu la chance d’y aller pendant la journée d’hiver Sépaq (accès gratuit !). Il y avait donc beaucoup plus de monde qu’à l’habitude, mais mon dieu que c’est beau de voir tous ces amateurs de plein air se réunir pour profiter des sports d’hiver.

*Highlights: Baignade dans le jacuzzi pendant le coucher de soleil – Contempler les nuages dans le golf Memphrémagog – Ski de fond et raquette dans le parc national

*Embuche: L’inexistance du souper gastronomique (oups!)

*Hébergement: Auberge de la Tour et Spa


Tour de la Gaspésie – Septembre 2016

Un road trip assez légendaire pour couronner le début de l’automne, ma saison préférée. On en a profité pour faire le plein de liberté, de la mer, de randonnées, de gens accueillants et surtout de fruits de mer (tous les jours!). Mon processus de guérison se poursuit ici. Comme dans toute aventure, on en apprend beaucoup sur soi-même 🙂

capture-decran-2016-09-14-a-08-32-09

La Baie-des-Chaleurs  & la pointe

La baie-des-Chaleurs est surtout reconnue pour ses belles plages, et pour ses eaux qui sont plus chaudes qu’ailleurs en Gaspésie (quoique l’eau reste assez froide!). J’avais très hâte d’aller au parc Forillon, pour faire de la randonnée et pour vivre l’expérience d’une nuit en tente oTENTik (et non Huttopia Alex); je n’ai pas été déçue! C’est un beau compromis entre la tente et le chalet rustique.

*Highlights: entrer dans la vallée de la Matapédia à la noirceur en écoutant du Metallica – regarder les étoiles dans le parc Forillon – la rando du parc Forillon

*Embuche: m’étouffer avec la SunChips

 

La Haute-Gaspésie & la côte

La route de la côte nord est totalement différente du reste de la Gaspésie. D’un côté, il y a la mer, et de l’autre des montagnes escarpées; la fameuse chaîne de montagne des Chic-Chocs! Juste le nom est malade. Cela fait longtemps que je rêve de faire de la randonnée ici.

Notre arrivée dans le parc national a été assez épique avec du Avenge Sevenfold dans l’auto, du brouillard, une ambiance mystérieuse, et on a même vu deux orignaux! J’ai été frappée par les odeurs que la forêt dégage dès que je suis sortie de l’auto: un mélange d’épinettes, de fleurs et d’air pur, et cela partout où on a été dans le parc. On a fait plusieurs randonnées, dont celle du Mont Jacques-Cartier, le 2e plus haut sommet au Québec, qui est définitivement la plus marquante et la plus dépaysante. On se croyait presque en Islande! Pour se reposer entre nos randonnées, on a dormi au gîte du Mont-Albert, la coche de la coche dans les Chic-Chocs. Je confirme, la bouffe est bel et bien gastronomique 😛

*Conclusions de notre périple: 1. bon, je pense qu’on a assez fait de randos maintenant – 2. une maudite chance qu’on n’a pas fait la traversée des Chic-Chocs au complet, comme on avait prévu au départ!

*Highlights: Le rituel du Chic-Choc tabarnak! au sommet – Le check-in hilarant avec la fille du motel ;

– J’aurais besoin du modèle et de l’année de votre voiture monsieur.
– Honda Civic bleue. L’année, euhhh 1995?
– Voulez-vous que je broche les factures ensemble?
– Fou rire général –


Saint-Mathieu-du-Parc – Mars 2016

Pour la semaine de relâche beaucoup trop méritée, on s’est offert 4 jours de repos et de plein air dans gîte du passant certifié. On est tombés en amour avec le gîte, et aussi avec la propriétaire Suzanne, qui nous laissait de petits mots, des déjeuners préparés avec amour, et surtout qui partage nos valeurs et notre philosophie de vie. Le plus agréable, c’est qu’on était les seules personnes dans le gîte pendant cette période, donc on avait pratiquement une maison en bois à nous deux pour presque 50$/nuit !

Au niveau plein air, on a commencé en force avec une randonnée en raquette au Parc National de la Mauricie. La montée était assez soutenue, mais à date il s’agit de notre plus belle excursion en raquette. Le sentier était magnifique, parce qu’il offre une dizaine de points de vue sur les montagnes, vallées et lacs du parc national, et selon ce qu’on m’a dit au kiosque d’information, il s’agit du plus beau sentier parmi tous les sentiers du parc (avec le sentier #14). Le lendemain, on est allés patiner au fameux Domaine de la forêt perdue, un réseau de 12 km de glace dans la forêt. Cela faisait longtemps que je voulais y aller, et je suis impressionnée de la superficie et de la beauté du domaine. Pour la dernière journée, je suis contente qu’Alex m’ait proposé de faire du ski alpin, parce que cela permis de réaffronter une de mes peurs. Je suis fière de moi, parce que j’ai été courageuse, j’ai amélioré ma technique et j’ai même eu du plaisir!

J’ai eu un coup de foudre pour notre dernier restaurant Le Rond Coin, où on a mangé un «gridchise» et un mijoté de porc à la marocaine dans une grosse yourte. C’était un moment parfait; l’ambiance gitane et chaleureuse, le feu de foyer, le choix de musique, les oeuvres d’art, la bouffe… wow! La Mauricie est une région qui nous a charmé par sa zénitude, sa foule d’activités de plein air et ses gens marginaux (enfin!).

*Hébergement: Gîte Saint-Mathieu-du-Parc

Fiche technique (raquette)
Sentier: Boucle du Lac solitaire (#13-intermédiaire)
Durée: 2h30
Dénivellation: 170 m
Distance: 5,5 km


Sainte-Brigitte-de-Laval – Décembre 2015

Pour ces vacances de Noël, j’avais un grand besoin d’aller dans le nord pour m’éloigner de la ville, et me retrouver en plein air. Mon seul critère: une maison en bois rond. Le gite a largement dépassé nos attentes, autant au niveau de l’accueil que la bouffe gastronomique française, la beauté des paysages et des chambres. On a même décidé que notre future maison sera définitivement en bois rond, il n’y a rien de plus chaleureux!

On est allés faire du ski de fond à la forêt Montmorency, pour tester les nouveaux skis d’Alex! La beauté des sentiers et des paysages était incroyable. Cela fait tellement du bien de revoir de la neige, des flocons tomber doucement et des gros sapins enneigés, parce qu’on a pas encore eu de neige à Montréal! La distance était parfaite, et j’ai continué à améliorer ma technique dans la descente de pentes. On a terminé notre séjour en beauté par une descente en raquette vers la rivière Montmorency. Cela m’a fait un bien fou d’entendre le son d’une rivère qui coule, et de me retrouver en pleine nature. Le mot qui résumerait notre séjour: magique!

*Embuche: Bouchon de circulation pendant 3h15 à cause d’un accident qui nous empêchait de retourner à notre gîte! Nos massages ont dûs être déplacés à cause de cela, mais le souper table d’hôte n’était pas moins gastronomique malgré la panne d’électricité 🙂

*Hébergement: Gîte Aventure Nord Expe

Fiche technique (ski)
Sentier: boucle 3, 4, puis 6
Durée: 2h
Distance: 8 km


Auberge le Baluchon – Mars 2015

Au menu en cette belle semaine de relâche: Road trip + Patinage sur un parcours de 5 km dans la forêt + Traîneaux à chiens + Massage & Spa + Soupers gastronomiques + Ski de fond = WOW ! Notre journée de ski de fond a été particulièrement mémorable. On a choisi (évidemment) de faire le parcours de ski de fond le plus difficile du site. Après 15 minutes de ski, j’avais déjà tombé 3 fois… -_- Ça va être beau après 2 heures de ski, bravo championne! En fait, les côtes m’ont toujours fait peur, depuis que je suis toute petite, donc j’ai toujours essayé de les éviter en choisissant des parcours de niveau facile. À cause de cela, je n’ai jamais vraiment appris la bonne technique pour bien descendre les pentes. Et, des pentes, il y en avait à la tonne dans ce sentier !! J’ai dis à Alex que je ne serais pas capable, et que je voulais rebrousser chemin. Il m’a alors répondu, tout sagement, qu’on peut soit revenir sur nos pas, ou profiter de l’occasion pour que j’apprenne la technique pour bien descendre les pentes. Il a corrigé certaines de mes habitudes (centre de gravité, genoux trop dépliés, corps trop droit), et voilà! J’ai été capable de descendre les prochaines pentes, et j’ai même commencé à y prendre goût ! 🙂 Le sentier, était absolument magnifique; rien à voir avec les autres pistes que l’on avait déjà fait. La fin a été plus difficile, parce que les traces n’avaient pas été faites, donc on a dû skier sans traces pendant un bon bout de temps !

Fiche technique (ski)
Sentier: Boucle du chemin de la ferme
Durée: Environ 3h
Distance: 8,4 km

L’ensemble des photos est une propriété de Katherine Béland-Sensenstein & Alexandre Aspirot | copyright Katherine Béland-Sensenstein & Alexandre Aspirot – all rights reserved